Vieux-Montréal : accueil Vieux-Montréal : index Vieux-Montréal : contactez-nous
  Retour au secteur Retour au hall
FICHE D'UN BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 

©Denis Tremblay, 2006
 

©Ville de Montréal, vers 1995.
Cliquez sur le dessin pour
une version agrandie.
 

photographie ©Ville de Montréal, 2000
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Magasin-entrepôt Genin-Trudeau

Autre appellation :
  • Immeuble Louis Boyer
Adresse civique :
Construction et  
modifications majeures :

1867-1868/ vers 1914 / vers 1945 

Plans de localisation :
Caractères physiques :
  • Nombre d'étages : 4
  • Matériau dominant : pierre
  • Type de toit principal : plat

Pour plus d'information sur les caractères physiques du bâtiment, veuillez consulter le relevé des caractères physiques.

Pierre :

En l'absence d'une mention de confirmation, l’identification « pierre grise de Montréal [calcaire] » est présumée d’après l’apparence et l’époque d’utilisation.

haut de page
Histoire du bâtiment  
 

Dans les années 1860, la succession Louis Plessis Bélair possède sur la rue Notre-Dame un vieil immeuble de trois étages en pierre, à l’arrière duquel se trouvent une dépendance et une cour intérieure. En 1867, la succession Bélair entreprend la démolition des bâtiments et vend le lot vacant à Louis Boyer. Celui-ci fait aussitôt construire un magasin-entrepôt de cinq étages. Le premier et seul occupant en 1868 est la James Morison & Co., un marchand de dry goods – principalement des tissus et des articles de mercerie – et un fabricant de vêtements.

Le magasin-entrepôt, vacant en 1869, est occupé de 1870 jusqu'à la fin du siècle par deux nouveaux locataires : le marchand de tapis A. L. C. Merrill et l'ébéniste et marchand de meubles Adolphe Bélanger. En 1898, l’importateur de matériel de fumeur Sieyes et Genin Cie s’installe dans tout le bâtiment. Cette entreprise, qui deviendra Genin, Trudeau & Cie, commence alors la fabrication de ses propres articles dans les ateliers situés aux étages supérieurs. Au rez-de-chaussée, messieurs Genin et Trudeau gèrent une agence de voyages spécialisée dans les croisières vers Le Havre (la Compagnie générale Transatlantique).

Genin Trudeau achète le magasin-entrepôt en 1909 de la succession de Louis Boyer. Entre 1912 et 1916, on construit à l’arrière du bâtiment une annexe d’un étage qui s’appuie sur l’arrière d’un des magasins-entrepôts des sœurs hospitalières situé sur la rue De Brésoles. Après l’achat de ce magasin en 1942, on relie les deux bâtiments par une passerelle au niveau du troisième étage. Les opérations de l’entreprise Genin Trudeau Cie et de l’agence de voyages (devenue Voyages Modernes) se poursuivent jusqu’aux années 1970, alors que la compagnie déménage sa production à Boucherville. L'immeuble de la rue Notre-Dame est vendu en 1975.

haut de page
 
 

photographie Denis Tremblay, 1998
 
 
Construction initiale  
 
Date de construction :

1867-1868

Propriétaire constructeur :
Locataire ou autre
usager d'origine :
  • James Morison & Co. (marchand de dry goods et fabicant de vêtement)
    (locataire de 1868 à 1869)
Commentaire sur la construction

Le dossier d'inventaire de 1980 donne 1867-1868 comme date de construction (1868, plus précisément, selon une pièce au dossier). Plus récemment, Pinard et la CUM donnent 1870.
Les sources primaires indiquent un édifice en démolition en juin 1867, et un nouvel édifice déjà occupé en mai 1868.

haut de page
Fonction(s) d'origine et type particulier  
 
Fonction(s) spécifique(s) :
  • commerce de gros
    tissus
Fonction(s) générale(s) :
  • commerce
Type particulier de bâtiment :
  • magasin-entrepôt
haut de page
Autres travaux – Modifications  
 
Travaux 1 :
    Date des travaux : vers 1914
    (1912-1916)
    Modification à la volumétrie horizontale du bâtiment.

    Construction d'une annexe d'un étage à l'arrière de l'édifice.
Travaux 2 :
    Date des travaux : vers 1945
    (après 1942)
    Modification à la volumétrie horizontale du bâtiment.
    Modification à la volumétrie verticale du bâtiment.

    Construction d'une passerelle à l'arrière du bâtiment, qui relie le troisième étage de l'édifice à l'entrepôt de la rue de Brésoles acheté des soeurs hospitalières en 1942 (entrepôt Genin-Trudeau).
haut de page
Autres propriétaires ou locataires (sélectif)  
 
Propriétaires :
  • Genin Trudeau et Cie (marchand de biens de luxe)
    (propriétaire du 1909-08-16 au 1975-03-20)
    Entreprise d’importation de matériel de fumeur d’abord connue sous le nom de Sieyes et Genin Cie jusqu’au moment où le comptable de la firme, Joseph Arthur Trudeau, se joint à l'entreprise. Elle occupe l'immeuble qui porte son nom au 38-42 Notre-Dame Ouest depuis 1898. L'immeuble et l’entrepôt Genin-Trudeau sont reliés par une passerelle dès les années 1940.
Locataires :
  • Adolphe Bélanger (ébéniste et marchand de meubles)
    (locataire de 1870 à 1897)
  • A. L. C. Merrill (marchands de tapis)
    (locataire de 1870 à v. 1900)
  • Genin Trudeau et Cie (marchand de biens de luxe)
    (locataire de 1898 à v. 1977)
    L'entreprise quitte les lieux quelques années après avoir vendu l'édifice.
haut de page
Protections patrimoniales du bâtiment  
 
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivante :
  • Situé dans un secteur de valeur patrimoniale exceptionnelle Vieux-Montréal (juridiction municipale)
haut de page
Numéros de référence  
 
Bâtiment :

0040-44-0804-00

Propriété :

0040-44-0804
Fiche 1 de 1 sur cette propriété

haut de page
Pour plus d'informations...  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Vieux-Montréal