Vieux-Montréal : accueil Vieux-Montréal : index Vieux-Montréal : contactez-nous
  Retour au secteur Retour au hall
FICHE D'UN BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 

©Denis Tremblay, 2007
 
Élévation rue Saint-Paul.
©Ville de Montréal, vers 1995.
Cliquez sur le dessin pour
une version agrandie.
 
Élévation arrière.
©Ville de Montréal, vers 1995.
Cliquez sur le dessin pour
une version agrandie.
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Magasin-entrepôt William-Lyman

Adresses civiques :
Construction et  
modifications majeures :

1853-1854/ vers 1890 

Plans de localisation :
Caractères physiques :
  • Nombre d'étages : 5
  • Matériau dominant : pierre
  • Type de toit principal : plat

Pour plus d'information sur les caractères physiques du bâtiment, veuillez consulter le relevé des caractères physiques.

Pierre :

En l'absence d'une mention de confirmation, l’identification « pierre grise de Montréal [calcaire] » est présumée d’après l’apparence et l’époque d’utilisation.

haut de page
Histoire du bâtiment  
 

En juin 1852, l’incendie qui dévaste le secteur de la Place Royale détruit une maison-magasin située sur cet emplacement. Dans les mois qui suivent, William Lyman achète le terrain et fait construire un magasin-entrepôt de quatre étages. La construction est terminée au printemps 1854 mais l’immeuble reste vacant. C’est seulement en 1855 que Benjamin et Henry Lyman, les frères du propriétaire, et leur associé Alfred Savage, apothicaires et grossistes en produits pharmaceutiques sous la raison sociale de Lyman, Savage & Co., s’y installent. En 1856, les trois associés font l’acquisition du bâtiment.

En 1861, les frères Lyman s’associent à William H. Clare et fondent la Lyman Clare & Co. qui devient propriétaire du bâtiment. Entre 1864 et 1866, leur entreprise semble très prospère et ses activités s'étendent rapidement aux bâtiments voisins, le 100-104 (en 1864-1867) et le 110-112 Saint-Paul (de 1866 à 1905) Ouest. L’association avec W. H. Clare prend fin en 1879. Henry Lyman et Delia Lyman, la veuve de Benjamin, achètent le bâtiment et les fils des frères Lyman se joignent alors à l’entreprise, désormais connue sous le nom de Lyman Sons & Co. Vers 1890, un cinquième étage est ajouté au magasin-entrepôt, alors que les immeubles voisins occupés par la compagnie connaissent aussi d’importantes mutations.

Vers la fin des années 1890, les activités commerciales de la famille Lyman semblent se concentrer dans les bâtiments du 110-112 et du 100-104 St-Paul O., réinvesti depuis 1890. Vers 1909, la firme quitte le 116 St-Paul O. ; l’immeuble reste vacant jusqu’en 1915 avant d’accueillir le commerce en gros du manufacturier de papier Jean-Baptiste Rolland. L’entreprise occupe les lieux pendant plus de trente ans. Son départ transforme la vocation du magasin-entrepôt que partagent désormais de nombreux locataires aux activités variées : fabrication, commerce et bureaux. Parmi ces nombreux occupants, la manufacture de lampes et de tables Century Industries Inc. se distingue par sa longévité : elle occupe une partie des lieux jusqu’au début du XXIe siècle. En 2004, l’immeuble est inoccupé.

haut de page
 
 
Gravure de John Henry Walker montrant le magasin-entrepôt vers 1855. On voit des carreaux dans les vitrines et des contrevents aux fenêtres de l'étage au-dessus.
©Musée McCord d'histoire canadienne, Montréal, M930.50.8.137. Collaboration spéciale dans le cadre d'un partenariat.
 

photographie Denis Tremblay, 1998
 
Construction initiale  
 
Date de construction :

1853-1854

Propriétaire constructeur :
  • William Lyman (apothicaire et grossiste en produits pharmaceutiques)
    (propriétaire de 1853 à 1856)
    À partir de 1856, la propriété de l'immeuble reste aux mains de membres de la famille Lyman ou de sociétés qu'ils dirigent au moins jusqu'au début du XXe siècle.
Locataire ou autre
usager d'origine :
  • Lyman, Savage & Co. (fabricants et commerçants de produits pharmaceutiques)
    (locataire de 1855 à v. 1909)
    Informations disponibles pour l'année 1873
    En 1856, Lyman Savage & Co. deviennent propriétaires de l'immeuble. En 1861, l'associé Alfred Savage cède sa place à William H. Clare. Les propriétaires et locataires de l'immeuble sont alors Lyman Clare & Co. jusqu'en 1879. L'année suivante, les fils de Benjamin et Henry Lyman se joignent à l'entreprise qui sera connue sous la raison sociale de Lyman Sons & Co. et qui occupera l'immeuble jusqu'en 1906.
Commentaire sur la construction

On a longtemps supposé que cet immeuble avait été construit dans les années 1870. Les rôles d'évalutaion et surtout une vue photographique du secteur en 1859 indiquent bien que la construction a eu lieu beaucoup plus tôt.

haut de page
Fonction(s) d'origine et type particulier  
 
Fonction(s) spécifique(s) :
  • commerce de gros
  • commerce de détail
Fonction(s) générale(s) :
  • commerce
  • fabrication
Type particulier de bâtiment :
  • magasin-entrepôt
haut de page
Autres travaux – Modifications  
 
Travaux 1 :
    Date des travaux : vers 1890
    (entre 1888 et 1890)
    Modification à la volumétrie verticale du bâtiment.
    Ajout d'un ou de plusieurs étages au bâtiment.

    Ajout d'un étage.
haut de page
Autres propriétaires ou locataires (sélectif)  
 
Locataires :
haut de page
Protections patrimoniales du bâtiment  
 
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivante :
  • Situé dans un secteur de valeur patrimoniale exceptionnelle Vieux-Montréal (juridiction municipale)
haut de page
Numéros de référence  
 
Bâtiment :

0040-52-1723-00

Propriété :

0040-52-1723
Fiche 1 de 1 sur cette propriété

haut de page
Pour plus d'informations...  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Vieux-Montréal