Vieux-Montréal : accueil Vieux-Montréal : index Vieux-Montréal : contactez-nous
  Retour au secteur Retour au hall
FICHE D'UN BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 

©Denis Tremblay, 2006
 
Élévation sud.
©Ville de Montréal, vers 1995.
Cliquez sur le dessin pour
une version agrandie.
 
Élévation nord.
©Ville de Montréal, vers 1995.
Cliquez sur le dessin pour
une version agrandie.
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Immeuble Francis-Mullins

Autre appellation :
  • Atlantic Chambers
Adresses civiques :
Construction et  
modifications majeures :

1852-1853/ 1887-1888/ vers 1920 / 1998-1999

Plans de localisation :
Caractères physiques :
  • Nombre d'étages : 4
    Toit en fausse-mansarde.
  • Matériau dominant : pierre
  • Type de toit principal : plat

Pour plus d'information sur les caractères physiques du bâtiment, veuillez consulter le relevé des caractères physiques.

Pierre :

En l'absence d'une mention de confirmation, l’identification « pierre grise de Montréal [calcaire] » est présumée d’après l’apparence et l’époque d’utilisation.

Ce bâtiment fait partie
de l'ensemble suivant :
  • Immeubles Mullins
    Histoire de l'ensemble
    L'ensemble regroupe deux bâtiments construits à la même époque, avec des façades de pierre semblables. À la suite de l'incendie de 1852, Francis Mullins fait reconstruire son immeuble en pierre de trois étages. Probablement au cours de la même campagne de construction, son fils Frederick Francis fait également bâtir sur l'emplacement voisin un magasin-entrepôt de même facture. Une fois construits, les deux immeubles suivent des destinées distinctes. La volumétrie de l'un des deux bâtiments a d'ailleurs été changée.

Cliquez sur le nom de l'ensemble pour obtenir la liste des bâtiments de cet ensemble.

Avertissement :

À la suite de l’incendie de juin 1852, Francis Mullins fait construire cet immeuble en pierre de taille de trois étages. Il est possible que le nouvel immeuble intègre des éléments d’un ancien bâtiment fortement endommagé par le feu.

haut de page
Histoire du bâtiment  
 

À la suite d’un incendie qui ravage le quartier à l’est de la place Royale en juin 1852, Francis Mullins reconstruit son bâtiment en pierre de taille de trois étages, y compris le rez-de-chaussée. Les travaux s’achèvent au printemps de 1853 et la compagnie ferroviaire Champlain & St. Lawrence Railroad, qui occupe l’ancien immeuble de Mullins depuis 1850, y rétablit ses bureaux. Seule locataire des lieux pendant la première année, cette compagnie partage les bureaux avec d’autres entreprises à partir de 1854. Elle y demeure toujours après sa fusion avec le Montreal & New York Railroad jusqu’en 1864, au moment où elle est acquise par la compagnie ferroviaire Grand Tronc.

À la suite du départ du Montreal & New York Railroad en 1864, un restaurant s’établit au rez-de-chaussée tandis qu’une vingtaine de bureaux aux étages continuent d’abriter diverses entreprises, notamment des marchands à commission, des agents maritimes, des transitaires et des approvisionneurs de navires. Parmi ces commerces celui de William Reed, agent de douane et marchand à commission, se démarque par sa longévité : ce marchand s’y installe en 1855 et sa compagnie y demeure jusqu’en 1926.

Peu de temps après son acquisition de l’immeuble en 1887, le courtier George H. Matthews le rehausse d’un étage et y installe son bureau. Le bâtiment est toujours divisé en bureaux – connu sous le nom de Atlantic Chambers – jusqu’à la fin des années 1910. À ce moment, la partie ouest de l’immeuble est aménagée en hôtel. Le rez-de-chaussée de la partie est abrite toujours un commerce, alors que les étages sont occupés par des bureaux et des chambres. Dès les années 1930 et jusqu’en 1998, tous les étages supérieurs du bâtiment servent à l’habitation et divers commerces occupent des locaux au rez-de-chaussée. Depuis 1999, et toujours en 2006, le rez-de-chaussée abrite un café et une pâtisserie, les étages servent d’hôtel.

Voir aussi les informations sur le ou les ensembles dont ce bâtiment fait partie.

haut de page
 
 

photographie Denis Tremblay, 1998
 
 
Construction initiale  
 
Date de construction :

1852-1853

Propriétaire constructeur :
  • Francis Mullins (marchand et approvisionneur de navires)
    (propriétaire du 1832-04-19 à 1874)
    Francis Mullins décède en 1874, mais ses héritiers conservent la propriété de l’immeuble jusqu’au 14 février 1880.
Locataire ou autre
usager d'origine :
  • Champlain & St. Lawrence Railroad Company (compagnie ferroviaire)
    (locataire du 1853-05-01 à 1864)
    Informations disponibles pour l'année 1849
    Occupant une partie de l’ancien bâtiment sur le site, la Champlain & St. Lawrence Railroad Company installe ses bureaux dans le nouvel immeuble à partir de 1853. Fusionnée avec le chemin de fer Montreal & New York en 1857, l’entreprise deviendra le Montreal & Champlain Railroad et demeurera toujours dans les mêmes locaux jusqu’en 1864.
Commentaire sur la construction

Dans un bail passé entre Francis Mullins et la Champlain & St. Lawrence Railroad Company, Mullins s’engage à faire construire «  the said leased premises, in all respects, fully completed and finished and fit for occupation by the said lessees on or before the said first day of May next » (notaire I.J. Gibb, 7 janvier 1853). Cette obligation laisse entendre que le propriétaire parachève d’importants travaux de reconstruction.

haut de page
Fonction(s) d'origine et type particulier  
 
Fonction(s) générale(s) :
  • commerce
  • bureaux
haut de page
Autres travaux – Modifications  
 
Travaux 1 :
    Date des travaux : 1887-1888
    Modification à la volumétrie verticale du bâtiment.
    Ajout d'un ou de plusieurs étages au bâtiment.
    Disparition d'une toiture en pente ou mansardée.

    Ajout d’un quatrième étage coiffé d’un toit plat avec fausse-mansarde.

    Selon les rôles locatifs, la valeur de l’immeuble augmente de 35% entre 1887 et 1888.
Travaux 2 :
    Date des travaux : vers 1920
    (entre 1915 et 1920)
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    La partie ouest de l’immeuble est convertie en hôtel. Les deux étages supérieurs de la partie est servent de chambres.
Travaux 3 :
    Date des travaux : 1998-1999
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Le rez-de-chaussée est transformé en café et pâtisserie et les étages supérieurs sont convertis en hôtel.
haut de page
Autres propriétaires ou locataires (sélectif)  
 
Propriétaires :
  • George Hillyard Matthews (courtier, ancien capitaine de l’armée)
    (propriétaire du 1887-01-14du 1887-01-14)
    Jusqu’à son décès le 19 janvier 1904, Matthews occupe des bureaux à l’étage supérieur de son immeuble. Sa veuve en conserve la propriété jusqu’au 23 février 1912.
Locataires :
  • William Reed (courtier en douane)
    (locataire de 1855 à 1926)
    L’entreprise fondée par William Reed est organisée en compagnie dès 1880 et occupe un bureau aux étages.
haut de page
Protections patrimoniales du bâtiment  
 
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivante :
  • Situé dans un secteur de valeur patrimoniale exceptionnelle Vieux-Montréal (juridiction municipale)
haut de page
Numéros de référence  
 
Bâtiment :

0040-52-4821-00

Propriété :

0040-52-4821
Fiche 1 de 1 sur cette propriété

haut de page
Pour plus d'informations...  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Vieux-Montréal