Vieux-Montréal : accueil Vieux-Montréal : index Vieux-Montréal : contactez-nous
  Retour au secteur Retour au hall
FICHE D'UN BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 

©Denis Tremblay, 2008
 
Élévation sud.
©Ville de Montréal, vers 1995.
Cliquez sur le dessin pour
une version agrandie.
 
Élévation ouest.
©Ville de Montréal, vers 1995.
Cliquez sur le dessin pour
une version agrandie.
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Magasins de l'Hôtel-Dieu X

Autre appellation :
  • Immeuble Bonaventure
  • Immeuble Tellier-Rothwell
Adresses civiques :
Construction et  
modifications majeures :

1888-1889/ 1963 / 2000-2002

Plans de localisation :
Caractères physiques :
  • Nombre d'étages : 5
    Trois travées de cinq étages et douze travées de trois étages.
  • Matériau dominant : pierre
  • Type de toit principal : plat

Pour plus d'information sur les caractères physiques du bâtiment, veuillez consulter le relevé des caractères physiques.

Pierre :

En l'absence d'une mention de confirmation, l’identification « pierre grise de Montréal [calcaire] » est présumée d’après l’apparence et l’époque d’utilisation.

Ce bâtiment fait partie
des ensembles suivants :
  • Magasins de l'Hôtel-Dieu
    Histoire de l'ensemble
    Vaste complexe commercial (magasins-entrepôts) que les Religieuses hospitalières de Saint-Joseph ont fait construire entre 1861 et 1874 sur l'emplacement jusque-là occupé par l’hôpital de l’Hôtel-Dieu. L'hôpital occupait le site depuis le XVIIe siècle (maintes fois reconstruit, agrandi et modifié).

  • Magasins de l'Hôtel-Dieu (phase 3)
    Histoire de l'ensemble
    Ensemble de quatorze magasins construits en 1873-1874 par les Religieuses hospitalières de Saint-Joseph sur le site de leur ancien hôpital. L'architecte Henri-Maurice Perrault dirige les travaux de cette troisième et dernière phase de construction des magasins de l'Hôtel-Dieu.

Cliquez sur le nom de l'ensemble pour obtenir la liste des bâtiments de cet ensemble.

haut de page
Histoire du bâtiment  
 

Les Religieuses hospitalières de Saint-Joseph font construire cet immeuble, qui comprend trois magasins-entrepôts mitoyens, en 1888-1889. Il remplace trois magasins-entrepôts conçus par Henri-Maurice Perrault en 1873-1874 et détruits lors d’un incendie le 13 janvier 1886 . Les magasins-entrepôts de 1888-1889 comptent trois étages, deux de moins que ceux construits quinze ans plus tôt. Ils reprennent toutefois essentiellement le vocabulaire architectural des immeubles précédents, les baies cintrées du rez-de-chaussée en moins.

Les magasins-entrepôts sont loués, entre autres, à un marchand et à John L. Cassidy & Co., un importateur de vaisselle, de porcelaine et de faïence (china, glass, earthenware). En 1897, les importateurs et fabricants d'articles ménagers Tellier, Rothwell & Co. s’installent dans le magasin-entrepôt jouxtant la rue Le Royer. Trois ans plus tard, l’entreprise loue aussi l’unité voisine. Tellier, Rothwell & Co. occupe cette partie de l’immeuble jusqu’à la fin des années 1950. En 1939, la librairie Granger & Frères s’installe dans l’autre magasin-entrepôt. Elle quitte à la même époque que Tellier, Rothwell & Co.

La vocation de l’immeuble change lorsque Bonaventure Building Inc. acquiert le bâtiment en 1962. Il est alors transformé en immeuble de bureaux. En 2000-2002, les magasins-entrepôts ont fait l’objet de travaux de restauration.

Voir aussi les informations sur le ou les ensembles dont ce bâtiment fait partie.

haut de page
 
 
L'immeuble après rénovation.
Photographie ©Ville de Montréal, 2003
 

photographie Denis Tremblay, 1998
 
Construction initiale  
 
Date de construction :

1888-1889

Propriétaire constructeur :
  • Religieuses hospitalières de Saint-Joseph
    (propriétaire de 1644 à 1956)
Locataire ou autre
usager d'origine :
Commentaire sur la construction

Toutes les sources indiquent 1873-1874 comme date de construction, mais la construction de ces trois nouveaux magasins-entrepôts fait plutôt suite à un incendie survenu en 1886.

haut de page
Fonction(s) d'origine et type particulier  
 
Fonction(s) spécifique(s) :
  • entrepôt
Fonction(s) générale(s) :
  • commerce
Type particulier de bâtiment :
  • magasin-entrepôt
haut de page
Autres travaux – Modifications  
 
Travaux 1 :
    Date des travaux : 1963
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Le bâtiment est recyclé en immeuble de bureaux.
Travaux 2 :
    Date des travaux : 2000-2002
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Travaux de restauration pour lesquels une subvention a été versée.
haut de page
Autres propriétaires ou locataires (sélectif)  
 
Propriétaires :
  • Bonaventure Building Inc.
    (propriétaire de 1962 à 1981)
Locataires :
  • Tellier, Rothwell & Co.
    (locataire de 1897 à 1957)
    L’entreprise est fondée en 1884. Cette année-là, la nouvelle firme s’accapare des avoirs de Chas Martin & Co. et de leur magasin de la rue Saint-Pierre. On y importe dès lors des feuilles de métal, de la colle, des huiles essentielles, de la gelatine, de l’or, etc. De plus, on y fabrique du matériel pour les cuisinières et les buanderies. Tellier, Rothwell & Co. transfère ses activités dans l’édifice Chaput et Fils en 1886 avant d’emménager dans l'immeuble qui porte son nom.
  • Granger & Frères
    (locataire de 1939 à v. 1960)
haut de page
Protections patrimoniales du bâtiment  
 
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivante :
  • Situé dans un secteur de valeur patrimoniale exceptionnelle Vieux-Montréal (juridiction municipale)
haut de page
Numéros de référence  
 
Bâtiment :

0040-44-6811-00

Propriété :

0040-44-6811
Fiche 1 de 2 sur cette propriété

haut de page
Pour plus d'informations...  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Vieux-Montréal