Vieux-Montréal : accueil Vieux-Montréal : index Vieux-Montréal : contactez-nous
  Retour au secteur Retour au hall
FICHE D'UN BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 

©Denis Tremblay, 2009
 

©Université McGill, Collection d’architecture canadienne, fonds Ramsay Traquair, 101102 (détail).
 
Élévation principale.
©Ville de Montréal, vers 1995.
Cliquez sur le dessin pour
une version agrandie.
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Maison Louis-Viger

Autre appellation :
  • Auberge-restaurant Pierre-Du Calvet
Adresse civique :
Construction et  
modifications majeures :

vers 1765/ vers 1835 / vers 1930 / vers 1945 

Plans de localisation :
Caractères physiques :
  • Nombre d'étages : 3½
    l'étage de comble est compté comme une moitié d'étage
  • Matériau dominant : pierre
  • Type de toit principal : à deux versants

Pour plus d'information sur les caractères physiques du bâtiment, veuillez consulter le relevé des caractères physiques.

Pierre :

En l'absence d'une mention de confirmation, l’identification « pierre grise de Montréal [calcaire] » est présumée d’après l’apparence et l’époque d’utilisation.

Ce bâtiment fait partie
de l'ensemble suivant :

Cliquez sur le nom de l'ensemble pour obtenir la liste des bâtiments de cet ensemble.

Avertissement :

Bien que la façade de cet immeuble date vraisemblablement des années 1830, tout indique que le corps du bâtiment remonte aux années 1760.

haut de page
Histoire du bâtiment  
 

Louis Viger fait construire cette maison vers 1765. Viger achète en 1764 cet emplacement situé sur la rue Bonsecours sur lequel est construit un hangar en bois. Dès 1770 une nouvelle maison en pierre est bâtie sur le lot. Quoique le nombre d'étages de ce bâtiment demeure inconnu, il est fort probable qu'il s'agisse de la même maison, en pierre de deux étages, qui se trouve sur l'emplacement en 1808, alors que Viger et son épouse Marie-Agnès Papineau lèguent à leur fils Louis-Michel la résidence familiale.

Tout indique que Louis-Michel Viger apporte des modifications majeures à la maison en la rehaussant d'un étage et en rénovant la façade en pierre de taille, plutôt que d'entreprendre la construction d'un nouvel immeuble. Ainsi, lorsqu'il loue la maison en 1841 au capitaine Hubert Taylor, le bâtiment est dit de trois étages. Bien que la première mention d'une façade en pierre de taille date de 1843, celle-ci est sans doute réalisée à la même époque que les travaux de rehaussement, tout comme l'adjonction en brique à l'arrière.

La succession Viger possède l'emplacement jusqu'en 1900. Durant cette période, le bâtiment est loué à des aubergistes et des tenanciers de pension. L'immeuble change ensuite plusieurs fois de propriétaires et sert successivement de salle à manger et de résidence ainsi que d'atelier de sculpture. Par la suite l'entreprise Houle et frères, oeuvrant dans le commerce des produits laitiers et de la boucherie, devient propriétaire et apporte des modifications au bâtiment et ses dépendances. Entre 1922 et 1940, un agrandissement de trois étages remplace l'adjonction en brique. Vers 1945, le bâtiment est lié à un entrepôt de deux étages à l'arrière de manière à former un ensemble couvrant tout le lot. Depuis les années 1960, l'immeuble abrite un restaurant et une auberge.

Voir aussi les informations sur le ou les ensembles dont ce bâtiment fait partie.

haut de page
 
Élévation arrière.
©Ville de Montréal, vers 1995.
Cliquez sur le dessin pour
une version agrandie.
 
Élévation latérale gauche.
©Ville de Montréal, vers 1995.
Cliquez sur le dessin pour
une version agrandie.
 

photographie Denis Tremblay, 1998
 
Construction initiale  
 
Date de construction :

vers 1765 (entre 1764 et 1770)

Propriétaire constructeur :
  • Louis Viger (maître forgeron)
    (propriétaire du 1764-07-17 au 1808-11-08)
    Viger réside dans la maison.
Commentaire sur la construction

Dans un accord concernant un mur mitoyen passé en 1770 entre Viger et son voisin Du Calvet, on apprend que Viger a construit une maison sur son terrain depuis son acquisition en 1764. Dans l'aveu et dénombrement de 1781, il est indiqué que Viger possède une maison en pierre, un hangar et une écurie. Dans l'absence d'indications contraires, on suppose que ce bâtiment est le même qui est décrit dans la donation de 1808, c'est-à-dire une maison en pierre de deux étages. Une analyse cartographique permet au moins d'affirmer que la résidence de 1808 est toujours là en 1825 et même en 1880, puisque l'emprise du sol de ce bâtiment est similaire sur les plans de Charland de 1804, d'Adams de 1825 et de Goad de 1880.

haut de page
Fonction(s) d'origine et type particulier  
 
Fonction(s) générale(s) :
  • habitation
haut de page
Autres travaux – Modifications  
 
Travaux 1 :
    Date des travaux : vers 1835
    (entre 1830 et 1840)
    Modification à la volumétrie horizontale du bâtiment.
    Modification à la volumétrie verticale du bâtiment.
    Ajout d'un ou de plusieurs étages au bâtiment.
    Transformation majeure de la façade.

    La maison est rehaussée d'un étage et sa façade est rénovée en pierre de taille. Tout indique qu'une adjonction en brique d'un étage à l'arrière est construite au même moment.
    L'apparence du bâtiment, semblable aux immeubles construits dans les années 1830 et 1840, laisse croire à une rénovation autour de ces mêmes années. D'ailleurs, selon l'inventaire après décès de Viger, les entrepreneurs Trudeau et Grenier ont rénové les propriétés du défunt à Montréal entre 1837 et 1842.
Travaux 2 :
    Date des travaux : vers 1930
    (entre 1922 et 1940)
    Modification à la volumétrie horizontale du bâtiment.

    Une adjonction de trois étages remplace l'agrandissement en brique des années 1830 du côté nord du bâtiment.
Travaux 3 :
    Date des travaux : vers 1945
    (entre 1940 et 1950)
    Modification à la volumétrie horizontale du bâtiment.

    Une adjonction de trois étages est construite pour relier l'adjonction déjà existante de trois étages à un entrepôt de deux étages construit vers 1900 à l'arrière. Un autre agrandissement d'un étage comble la partie sud de la cour.
haut de page
Autres propriétaires ou locataires (sélectif)  
 
Propriétaires :
  • Louis-Michel Viger (banquier et député)
    (propriétaire du 1808-11-08 au 1855-05-27)
    Informations biographiques disponibles pour l'année 1849
    Viger décède le 27 mai 1855. Sa succession possède la propriété jusqu'au 2 mai 1900.
  • Houle et frères (commerce de boucherie et de produits laitiers)
    (propriétaire du 1922-03-04 au 1947-11-04)
haut de page
Protections patrimoniales du bâtiment  
 
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivante :
  • Situé dans un secteur de valeur patrimoniale exceptionnelle Vieux-Montréal (juridiction municipale)
haut de page
Numéros de référence  
 
Bâtiment :

0040-79-2720-00

Propriété :

0040-79-2720
Fiche 1 de 1 sur cette propriété

haut de page
Pour plus d'informations...  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Vieux-Montréal