Vieux-Montréal : accueil Vieux-Montréal : index Vieux-Montréal : contactez-nous
  Retour au hall
FICHE D'UN BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 

©Denis Tremblay, 2005
 
Élévation sud et angle.
©Ville de Montréal, vers 1995.
Cliquez sur le dessin pour
une version agrandie.
 
Élévation est.
©Ville de Montréal, vers 1995.
Cliquez sur le dessin pour
une version agrandie.
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Magasin-entrepôt Persillier-dit-Lachapelle

Adresses civiques :
Construction et  
modifications majeures :

1868/ vers 1925 

Plans de localisation :
Caractères physiques :
  • Nombre d'étages : 4
    fausse mansarde
  • Matériau dominant : pierre
  • Type de toit principal : plat

Pour plus d'information sur les caractères physiques du bâtiment, veuillez consulter le relevé des caractères physiques.

Pierre :

En l'absence d'une mention de confirmation, l’identification « pierre grise de Montréal [calcaire] » est présumée d’après l’apparence et l’époque d’utilisation.

haut de page
Histoire du bâtiment  
 

En 1868, la succession Persillier dit Lachapelle fait construire un magasin-entrepôt de trois étages et demi. Il s'agit très probablement d'une reconstruction après un incendie, le rez-de-chaussée étant très semblable à celui de l'imposante maison-magasin remplacée, construite environ 25 ans plus tôt et dont la fonction était mixte, soit commerciale et résidentielle. L’architecte du nouveau bâtiment est Narcisse Larue.

Le magasin-entrepôt comprend à l’origine deux espaces locatifs de différentes grandeurs. Le bâtiment accueille donc deux premiers occupants. Durant onze ans, de 1869 à 1880, William L. Haldimand & Co., quincailliers en gros et au détail, y loue le plus grand espace locatif, l’entreprise occupant fort probablement le rez-de-chaussée en plus d’une partie des étages. Il est intéressant de noter que ce locataire occupait l’ancien bâtiment depuis au moins 1851. De 1869 à 1870, le négociant Hyacinthe Busseau loue également un espace, plus modeste que celui de William L. Haldimand & Co. La fonction d’origine de ce magasin-entrepôt est résolument commerciale.

Après le départ de William L. Haldimand & Co., plusieurs locataires s’installent dans le bâtiment mais n’y demeurent pas très longtemps. De la fin du XIXe siècle aux années 1940, un sellier, deux quincailliers, un marchand de dry goods, un importateur de produits de luxe, un manufacturier de savon et une entreprise de jardiniers passent chacun quelques années à cet endroit. Vers 1925, le demi-étage est remplacé par un étage complet. Vers 1945, une entreprise spécialisée dans les uniformes et les produits destinés aux hôpitaux et aux hôtels s’installe dans le magasin-entrepôt pour y demeurer jusque vers 1975. L’arrivée de restaurants à la fin des années 1970 transforme la fonction du bâtiment. Au début des années 2000, deux restaurants occupent le bâtiment.

haut de page
 
 
Gravure de J. Walker, 1852. Il s'agit de l'ancienne maison-magasin qui a fait l'objet de la reconstruction de 1868, très possiblement après un incendie. Les lucarnes visibles au-dessus de la corniche suggèrent une toiture en pente non montrée.
©Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Albums de rues Édouard-Zotique Massicotte, 7-87-b.
 
Détail de la façade.
©Denis Tremblay, 2005
 
Construction initiale  
 
Date de construction :

1868

Concepteur de la construction :
  • Narcisse Larue
    (architecte)
Propriétaire constructeur :
  • Succession Persillier dit Lachapelle
    (propriétaire à partir de 1853)
    Par erreur, Emmanuel-Persillier Lachapelle a déjà été indiqué comme propriétaire constructeur.
Locataire ou autre
usager d'origine :
  • William L. Haldimand & Co. (quincailliers, vente en gros et au détail)
    (locataire de 1869 à 1880)
    Informations disponibles pour l'année 1873
    William L. Haldimand & Co. occupait en partie l'ancien bâtiment situé sur le même emplacement depuis au moins 1851.
  • Hyacinthe Busseau (commerçant)
    (locataire de 1869 à 1870)
Commentaire sur la construction

Il existe un marché de construction entre l'entrepreneur Joseph Brunet et Pierre Persillier dit Lachapelle, agissant pour la succession Persillier dit Lachapelle. Greffe Joseph Hilarion Jobin, 14 mars 1868, minute 11 888.

haut de page
Fonction(s) d'origine et type particulier  
 
Fonction(s) spécifique(s) :
  • commerce de gros
  • commerce de détail
Fonction(s) générale(s) :
  • commerce
Type particulier de bâtiment :
  • magasin-entrepôt
haut de page
Autres travaux – Modifications  
 
Travaux 1 :
    Date des travaux : vers 1925
    (entre 1909 et 1940)
    Modification à la volumétrie verticale du bâtiment.
    Ajout d'un ou de plusieurs étages au bâtiment.

    Le demi-étage est remplacé par un étage complet.
haut de page
Protections patrimoniales du bâtiment  
 
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivante :
  • Situé dans un secteur de valeur patrimoniale exceptionnelle Vieux-Montréal (juridiction municipale)
haut de page
Numéros de référence  
 
Bâtiment :

0040-65-2451-00

Propriété :

0040-65-2451
Fiche 1 de 1 sur cette propriété

haut de page
Pour plus d'informations...  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Vieux-Montréal