Vieux-Montréal : accueil Vieux-Montréal : index Vieux-Montréal : contactez-nous
  Retour au hall
FICHE D'UN BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Façade principale, rue Saint-François-Xavier.
©Denis Tremblay, 2014
 
Détail de la devanture.
©Denis Tremblay, 2014
 
Travée arrondie et façade de la rue du Saint-Sacrement.
©Denis Tremblay, 2014
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Maison-magasin James-Hutchison

Autre appellation :
  • Royal Exchange Building
Adresses civiques :
Construction et  
modifications majeures :

1841-1842/ vers 1900 

Plans de localisation :
Caractères physiques :
  • Nombre d'étages : 3
  • Matériau dominant : pierre
  • Type de toit principal : plat

Pour plus d'information sur les caractères physiques du bâtiment, veuillez consulter le relevé des caractères physiques.

Pierre :

En l'absence d'une mention de confirmation, l’identification « pierre grise de Montréal [calcaire] » est présumée d’après l’apparence et l’époque d’utilisation.

haut de page
Histoire du bâtiment  
 

Cette maison-magasin est construite en 1841-1842. En août 1840, James Hutchison achète cet emplacement au coin des rues Saint-François-Xavier et Saint-Sacrement avec une maison en pierre d’un étage et autres bâtiments. Un litige concernant un mur mitoyen et la présence des premiers locataires en mai 1842, en l’occurrence les marchands de dry goods (tissus, mercerie et peut-être autres produits) Robert Patterson & Company, confirment une construction au cours de 1841-1842. Cette maison-magasin, comme d’autres bâtiments semblables, possède au départ une double vocation commerciale et résidentielle. Par exemple, en 1849, un épicier et un autre marchand établissent leur commerce respectif au rez-de-chaussée et résident au-dessus.

Jusqu’au début du XXe siècle, des locataires aux professions variées occupent les lieux, généralement plus d’un à la fois, notamment un exportateur de grains, des marchands et un notaire. Situé au cœur du quartier des bourses, l’immeuble est plus spécialement utilisé, entre 1865 et 1890, par des imprimeurs, dont l’entreprise J. Starke & Company, et par des courtiers. Par ailleurs, la fonction résidentielle du bâtiment disparaît complètement à compter de 1880. Des travaux ont lieu vers 1900 (avant 1909) alors que l'étage de comble d'origine est remplacé par un toit plat.

En 1910, The Royal Exchange Assurance achète de la succession Hutchison l’immeuble qui abritera son siège social jusqu’en 1955. Le bâtiment est alors connu sous le nom The Royal Exchange Building. Par la suite, il change quelques fois de propriétaires tout en gardant sa fonction dominante d'immeuble de bureaux avec un commerce au rez-de-chaussée (dont un restaurant, brièvement). En 1985, il est converti en copropriété commerciale et résidentielle et il fait probablement l'objet de travaux, dont peut-être la mise en place des nouvelles fenêtres..Au milieu des années 2010 on y trouve une boutique d'encadrement au rez-de-chaussée, ouverte dès 1987, les bureaux d'un syndicat aux étages, installé depuis 1990 environ, et un grand logement.

haut de page
 
La maison-magasin au coucher du soleil.
© Photographie de Normand Rajotte réalisée pour l'ouvrage L'histoire du Vieux-Montréal à travers son patrimoine, 2004
 
Élévation, rue Saint-François-Xavier.
©Ville de Montréal, vers 1995.
Cliquez sur le dessin pour
une version agrandie.
 
Élévation, rue du Saint-Sacrement.
©Ville de Montréal, vers 1995.
Cliquez sur le dessin pour
une version agrandie.
Élévations en format DXF 
 
Architecture  
 

Cet immeuble présente clairement les caractéristiques d'une maison-magasin de la première moitié des années 1840, incluant son coin arrondi, mais un toit plat a remplacé ce qui devait être à l'origine une typique toiture en pente, percée de lucarnes. Cette maison d'angle, comme d'autres de son époque, occupe tout le lot sans disposer de cour. Néanmoins le bâtiment comporte toujours de grandes vitrines au rez-de-chaussée, un parement de pierre taillée uniforme et des fenêtres régulières aux étages pour les appartements du début (en faisant abstraction de deux fenêtres ajoutées dans la façade latérale). Ce sont autant d'éléments typiques des maisons-magasins. En font aussi partie les composantes d'esprit néoclassique habituelles – pilastres et entablement – sur la façade de la rue Saint-François-Xavier. Au moins une entrée semble avoir été condamnée (probablement à l'époque du Royal Exchange Building), mais celle du coin arrondi a sans doute toujours desservi la clientèle des occupants de ce local. D'autres entrées donnent accès aux étages.

haut de page
 
 
La rue avant l'enfouissement des fils dans les années 1910.
©Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Centre d'archives de Montréal, fonds Ville de Montréal, P20-17
 
 
Construction initiale  
 
Date de construction :

1841-1842

Propriétaire constructeur :
  • James Hutchison (gentilhomme)
    (propriétaire du 1840-08-24 au 1874-12-05)
    Interdit le 11 mars 1863, James Hutchison décède en décembre 1874 et ses héritiers conservent la maison-magasin jusqu’au 17 février 1910.
Locataire ou autre
usager d'origine :
  • Robert Patterson & Company (marchands de dry goods)
    (locataire du 1842-05-01 à v. 1843)
    L’entreprise Robert Patterson & Company est composée de Robert Patterson, de Montréal, Ebenezer Steven, John Walker junior et Daniel Walker, tous de Glasgow en Écosse. Le bail passé le 18 janvier 1842 est d’une durée d’un an avec une option de renouvellement de deux ans.
Commentaire sur la construction

Un litige survenu en 1841 opposant James Hutchison à Frédéric-Auguste Quesnel, son voisin au nord, au sujet de la mitoyenneté du mur séparant leurs propriétés ainsi que le bail de Hutchison à Robert Patterson & Company commençant le 1er mai 1842, permettent de situer la construction de la maison-magasin en 1841-1842 (notaire W. Ross, 24 avril 1841 et 3 mai 1841; notaire I.J. Gibb, 18 janvier 1842).

haut de page
Fonction(s) d'origine et type particulier  
 
Fonction(s) spécifique(s) :
  • commerce de gros
Fonction(s) générale(s) :
  • commerce
  • habitation
Type particulier de bâtiment :
  • maison-magasin
Commentaire

La fonction résidentielle disparaît complètement à partir de 1880.

haut de page
Autres travaux – Modifications  
 
Travaux 1 :
    Date des travaux : vers 1900
    (avant 1909)
    Modification à la volumétrie verticale du bâtiment.
    Disparition d'une toiture en pente ou mansardée.

    Le toit d’origine, probablement en pavillon, est remplacé par un toit plat.
haut de page
Autres propriétaires ou locataires (sélectif)  
 
Propriétaires :
Locataires :
haut de page
Protections patrimoniales du bâtiment  
 
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivante :
  • Situé dans un secteur de valeur patrimoniale exceptionnelle Vieux-Montréal (juridiction municipale)
haut de page
Numéros de référence  
 
Bâtiment :

0040-31-7133-00

Propriété :

0040-31-7133
Fiche 1 de 1 sur cette propriété

haut de page
Pour plus d'informations...  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Vieux-Montréal