Vieux-Montréal : accueil Vieux-Montréal : index Vieux-Montréal : contactez-nous
  Retour au secteur Retour au hall
FICHE D'UN BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 

©Denis Tremblay, 2006
 
Élévation rue de la Commune.
©Ville de Montréal, vers 1995.
Cliquez sur le dessin pour
une version agrandie.
 
Élévation arrière.
©Ville de Montréal, vers 1995.
Cliquez sur le dessin pour
une version agrandie.
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Entrepôt John-Try I

Adresse civique :
Construction et  
modifications majeures :

1831-1831/ vers 1900 / 1988-1990

Plans de localisation :
Caractères physiques :
  • Nombre d'étages : 4
  • Matériau dominant : pierre
  • Type de toit principal : plat

Pour plus d'information sur les caractères physiques du bâtiment, veuillez consulter le relevé des caractères physiques.

Ce bâtiment fait partie
des ensembles suivants :
  • Entrepôts John-Try
    Histoire de l'ensemble
    L’ensemble comprend six entrepôts bâtis par John Try au cours de trois phases de construction entre 1831 et 1855.

  • Entrepôts des Soeurs Grises
    Histoire de l'ensemble
    Cet ensemble regroupe deux sous-ensembles, le premier comprenant trois entrepôts construits par les Bouthillier sur la place D’Youville dans les années 1820 et le second comptant six entrepôts bâtis par John Try sur la rue de la Commune entre 1831 et 1855. Les Soeurs Grises reprennent la jouissance des immeubles respectivement en 1861 et 1892, alors que les baux à long terme aux Bouthillier et à Try se terminent.

  • Jardins D'Youville
    Histoire de l'ensemble
    L’ensemble regroupe six entrepôts longeant la rue de la Commune, à l’ouest de la rue du Port, restaurés et recyclés en bureaux et logements.


Cliquez sur le nom de l'ensemble pour obtenir la liste des bâtiments de cet ensemble.

haut de page
Histoire du bâtiment  
 

Cet entrepôt est bâti en 1831, par John Try, au cours de la première campagne de construction d’un ensemble de six entrepôts situés sur un grand terrain donnant sur la rue de la Commune. Lorsque Try a acquis la jouissance de cette propriété en 1828, celle-ci était vouée à des fins de production : une distillerie à l’extrémité ouest de l’emplacement avait remplacé un chantier naval. La construction de cet entrepôt, à l’origine de trois étages y compris le rez-de-chaussée, marque le développement d’une nouvelle vocation sur l’emplacement soit la manutention et le transbordement de produits et de marchandises. Les premiers occupants – peut-être la firme Barrell, Nicholson & Company – participent fort probablement à ce genre de commerce.

À compter des années 1840, notre connaissance des occupants de cet entrepôt est plus certaine. Des marchands de produits divers comme des grossistes spécialisés dans le commerce d’épicerie ou de provisions s’y succèdent avant que le bâtiment devienne, en 1856, un entrepôt de dédouanement où les receveurs de douanes inspectent les marchandises importées. Jusqu’en 1871, l’immeuble conserve la même fonction avant de redevenir un entrepôt commercial. En 1886, J.R. Walker & Company, se spécialisant dans le commerce de papier et de rebuts lainiers et agents de la Montreal Blanket Company, s’y installent et, vers 1900, un étage est ajouté à l’entrepôt. L’entreprise y demeure jusqu’en 1934, alors qu’une autre société oeuvrant dans le même domaine la remplace et y reste 15 ans. À compter de 1950, le bâtiment est l’hôte de grossistes de quincaillerie pendant dix ans puis, pour plusieurs années, des transitaires et courtiers en douane, les Blaiklock Brothers, qui occupent les immeubles voisins à l’ouest depuis plus de 85 ans.

Vendu par les Soeurs Grises en 1967, l’immeuble abrite temporairement les bureaux de son nouveau propriétaire ainsi que ceux d’une entreprise de communications jusqu’à la fin des années 1970. Vacant durant les années 1980, le bâtiment fait l’objet d’importants travaux de restauration en 1988-1990 et est recyclé en logements en copropriétés.

Voir aussi les informations sur le ou les ensembles dont ce bâtiment fait partie.

haut de page
 
Façade latérale droite.
©Denis Tremblay, 2006
 
Élévation latérale droite.
©Ville de Montréal, vers 1995.
Cliquez sur le dessin pour
une version agrandie.
 

photographie Denis Tremblay, 1998
 
Construction initiale  
 
Date de construction :

1831-1831

Propriétaire constructeur :
  • John Try (charpentier et architecte)
    (propriétaire du 1828-01-22 à 1855)
    Informations biographiques disponibles pour l'année 1849
    En 1828, John Try acquiert la jouissance pendant 64 ans du restant d’un bail emphytéotique de 99 ans d’une propriété qui demeure le bien-fonds des Soeurs Grises. En août 1855, il décède à Saco, dans le Maine. Sa succession conserve la propriété jusqu’en 1892, alors que le bail emphytéotique se termine.
Commentaire sur la construction

Quelques sources nous informent de la construction de cet entrepôt. En juin 1831, les magistrats de la ville protestent contre John Try qui fait construire des bâtiments qui empiètent sur le chemin public (la rue de la Commune). Dans une chronique dans The Gazette un mois plus tard, on note qu’une « very extensive suite of stores are about to be built by John Try, Esquire. These stores will present a front of 120 feet on the side next to the river, and 150 feet on the small lane leading up from the port ». Enfin, le nouvel entrepôt est indiqué sur un plan du havre de Montréal dressé par R.S. Piper en 1833.

haut de page
Fonction(s) d'origine et type particulier  
 
Fonction(s) spécifique(s) :
  • entrepôt
Fonction(s) générale(s) :
  • commerce
haut de page
Autres travaux – Modifications  
 
Travaux 1 :
    Date des travaux : vers 1900
    (entre 1892 et 1912)
    Modification à la volumétrie verticale du bâtiment.
    Ajout d'un ou de plusieurs étages au bâtiment.

    Ajout d’un étage en brique coiffé d’un toit plat.

Travaux 2 :
    Date des travaux : 1988-1990
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Recyclage du bâtiment en logements en copropriétés.

haut de page
Autres propriétaires ou locataires (sélectif)  
 
Propriétaires :
  • Soeurs de la Charité de Montréal (Soeurs Grises)
    (propriétaire de 1892 au 1967-07-10)
    Propriétaires du terrain depuis 1753, les Soeurs Grises louent le terrain à Gabriel Franchère par un bail emphytéotique de 99 ans à compter de 1793. Les religieuses reprennent possession de leur bien, avec tous les aménagements, en 1892, alors que le dernier propriétaire du bail, la succession de John Try, leur cède ses droits.
Locataires :
  • J.R. Walker & Company (commerce de papier et de rebuts lainiers)
    (locataire de 1886 à 1934)
    Dans l’annuaire Lovell’s de 1910, les activités de la compagnie se résument ainsi :« general and commission merchant, importer and dealer in paper stock and woollen rags, pig and scrap metal, etc., agent for the Montreal Blanket Company ».
haut de page
Protections patrimoniales du bâtiment  
 
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivante :
  • Situé dans un secteur de valeur patrimoniale exceptionnelle Vieux-Montréal (juridiction municipale)
haut de page
Numéros de référence  
 
Bâtiment :

0039-59-4024-06

Propriété :

0039-59-4024
Fiche 6 de 6 sur cette propriété

haut de page
Pour plus d'informations...  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Vieux-Montréal