Vieux-Montréal : accueil Vieux-Montréal : index Vieux-Montréal : contactez-nous
  Retour au hall
FICHE D'UN BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 

©Denis Tremblay, 2008
 
Vue des magasins-entrepôts Carter vers 1905 alors que Laporte, Martin & Company, épiciers de gros, les occupent.
©Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Albums de rues E.Z. Massicotte, 7-116-d.
 
Unité d'un ensemble de magasins-entrepôts locatifs construits pour William Carter, 1856 ; les manufacturiers de chaussures Champion Brown et William S. Childs en sont les premiers locataires. Hopkins, Lawford and Nelson, architectes.
© Photographie de Normand Rajotte réalisée pour l'ouvrage L'histoire du Vieux-Montréal à travers son patrimoine, 2004
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Magasin-entrepôt William-Carter I

Autre appellation :
  • St Andrew’s Buildings
Adresses civiques :
Construction et  
modifications majeures :

1856-1857/ 1912 / vers 1945 / 1997-2000

Plans de localisation :
Caractères physiques :
  • Nombre d'étages : 4
  • Matériau dominant : pierre
  • Type de toit principal : plat

Pour plus d'information sur les caractères physiques du bâtiment, veuillez consulter le relevé des caractères physiques.

Pierre :

En l'absence d'une mention de confirmation, l’identification « pierre grise de Montréal [calcaire] » est présumée d’après l’apparence et l’époque d’utilisation.

Ce bâtiment fait partie
de l'ensemble suivant :

Cliquez sur le nom de l'ensemble pour obtenir la liste des bâtiments de cet ensemble.

haut de page
Histoire du bâtiment  
 

Le 10 janvier 1856, William Carter conclut deux marchés pour faire construire quatre magasins-entrepôts. Ce n’est qu’une semaine plus tard qu’il finalise l’achat des deux terrains, l’un vacant et l’autre avec les ruines de l’église presbytérienne St. Andrew, sur lesquels les nouveaux immeubles seront bâtis. Ceux-ci sont conçus par les architectes Hopkins, Lawford et Nelson et seront terminés au printemps 1857. Les fabricants de bottes et de chaussures Brown & Childs et le marchand en gros de dry goods (tissus, articles de mercerie et peut-être d’autres produits) Alexander Walker sont les premiers occupants du magasin-entrepôt. Tout porte à croire que Brown & Childs occupe l'unité la plus au sud en plus d'utiliser une partie de l'unité voisine, dans laquelle est également installée Alexander Walker durant huit ans. Brown & Childs, avec ses activités manufacturières et commerciales, occupe le magasin-entrepôt pendant quinze ans.

Temporairement divisé en deux espaces locatifs, le bâtiment est l’hôte de divers grossistes, notamment de produits d’épicerie et de cuir, ainsi que d’agents manufacturiers jusqu’à la fin du XIXe siècle. À compter de 1900, les épiciers de gros Laporte, Martin & Company, qui occupent déjà les deux unités situées au nord du présent bâtiment, louent également celui-ci afin de jouir de tout l’ensemble Carter pendant huit ans. En 1909, la E.B. Eddy Company, importante manufacture de pâtes et papiers et d’allumettes, achète l’ensemble de quatre magasins-entrepôts et, trois ans plus tard, les exhausse d’un étage en brique. La compagnie dont le siège social est à Hull, établit une succursale dans les deux magasins-entrepôts au sud de l’ensemble. En 1944, ces deux unités sont vendues conjointement à Flyfast Limited, un manufacturier de fermetures à glissière, qui occupe une partie de la propriété jusqu’en 1974 et loue le restant à des grossistes, des importateurs et des manufacturiers.

À la suite des travaux effectués entre 1997 et 2000, l’immeuble est recyclé en copropriétés.

Voir aussi les informations sur le ou les ensembles dont ce bâtiment fait partie.

haut de page
 

photographie ©Ville de Montréal, 2003
 
Après une transformation réalisée en 2000.
photographie ©Ville de Montréal, 2003
 

photographie Denis Tremblay, 1998
 
Construction initiale  
 
Date de construction :

1856-1857

Concepteur de la construction :
Propriétaire constructeur :
  • William Carter (fournisseur de navires et grossiste d’épicerie)
    (propriétaire du 1856-01-17 à 1869)
    William Carter meurt en 1869 et la propriété passe à sa succession. À la suite d’une poursuite par des créanciers, l’immeuble est saisi et vendu par le shérif le 23 mars 1906.
Locataire ou autre
usager d'origine :
  • Alexander Walker (marchand en gros de dry goods)
    (locataire de 1857 à 1865)
  • Brown & Childs (manufacturiers et grossistes de bottes et chaussures)
    (locataire du 1857-05-01 à 1872)
    Informations disponibles pour l'année 1849
    Brown & Childs louent les deux magasins-entrepôts pour 9 ans à compter du 1er mai 1857 et renouvellent leur bail des mêmes locaux ainsi que d’une troisième unité pour neuf ans de plus à partir du 1er mai 1866. Toutefois, Charles Hagar, manufacturier de bottes et de chaussures, prend la relève de Brown & Childs en 1872.
Commentaire sur la construction

Marchés de maçonnerie et de charpenterie (notaire J.S. Hunter, 10 janvier 1856).

haut de page
Fonction(s) d'origine et type particulier  
 
Fonction(s) spécifique(s) :
  • fabrique (mécanisée)
    manufacture de bottes et de chaussures
Fonction(s) générale(s) :
  • commerce
  • fabrication
Type particulier de bâtiment :
  • magasin-entrepôt
haut de page
Autres travaux – Modifications  
 
Travaux 1 :
    Date des travaux : 1912
    Modification à la volumétrie verticale du bâtiment.
    Ajout d'un ou de plusieurs étages au bâtiment.
    Disparition d'une toiture en pente ou mansardée.

    Ajout d’un étage en brique couvert d’un toit plat.

Travaux 2 :
    Date des travaux : vers 1945
    (entre 1940 et 1950)
    Modification à la volumétrie horizontale du bâtiment.

    Ajout d’une adjonction de trois étages qui surplombe la cour arrière.

Travaux 3 :
    Date des travaux : 1997-2000
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    L’immeuble est recyclé en copropriétés.

haut de page
Autres propriétaires ou locataires (sélectif)  
 
Propriétaires :
  • E.B. Eddy Company (manufacture de pâtes et papiers et d’allumettes)
    (propriétaire du 1909-02-25 au 1944-09-25)
    Le siège social et l'usine de l'entreprise se trouvent à Hull, Québec; l'immeuble de la rue Saint-Pierre accueille des bureaux, des salles de montre et des entrepôts.
  • Flyfast Limited
    (propriétaire du 1944-12-27 au 1974-05-08)
    En 1948, l’entreprise change son nom pour Flyfast-Steiner puis pour Jet Fastener Corporation.
Locataires :
haut de page
Protections patrimoniales du bâtiment  
 
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré).
    Anciennement un arrondissement historique (1964-01-08) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivante :
  • Situé dans un secteur de valeur patrimoniale exceptionnelle Vieux-Montréal (juridiction municipale)
haut de page
Numéros de référence  
 
Bâtiment :

0039-29-9448-00

Propriété :

0039-29-9448
Fiche 1 de 1 sur cette propriété

haut de page
Pour plus d'informations...  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Vieux-Montréal