Vieux-Montréal : accueil Vieux-Montréal : index Vieux-Montréal : contactez-nous
  Retour au secteur Retour au hall
FICHE D'UN BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
La façade, rue McGill.
©Denis Tremblay, 2015
 
Vue de la rue McGill, James John Parks, vers 1879 (détail).
©Musée McCord d'histoire canadienne, Archives photographiques Notman, MP-0000.2904 (détail). Collaboration spéciale dans le cadre d'un partenariat.
 
Le bâtiment avant les travaux réalisés vers 2010.
©Denis Tremblay, 2008
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Maison-magasin Samuel-Mathewson

Adresse civique :
Construction et  
modifications majeures :

1841/ 2010 

Plans de localisation :
Caractères physiques :
  • Nombre d'étages : 3½
    l'étage de comble est compté comme une moitié d'étage
  • Matériau dominant : pierre
  • Type de toit principal : à deux versants

Pour plus d'information sur les caractères physiques du bâtiment, veuillez consulter le relevé des caractères physiques.

Pierre :

En l'absence d'une mention de confirmation, l’identification « pierre grise de Montréal [calcaire] » est présumée d’après l’apparence et l’époque d’utilisation.

En l'absence d'une mention de confirmation, l’identification « calcaire gris de Saint-Marc-des-Carrières » est présumée d’après l’apparence et l’époque d’utilisation.

Ce bâtiment fait partie
de l'ensemble suivant :
  • Immeubles Mathewson
    Histoire de l'ensemble
    L'ensemble historique des immeubles Mathewson comprend une maison-magasin rue McGill, un bâtiment plus ancien donnant sur la rue de Longueuil et un second bâtiment construit plus tard sur cette rue, relié ensuite à une propriété voisine. Les deux premiers forment toujours une propriété en 2015, le troisième étant relié à un autre bâtiment.

Cliquez sur le nom de l'ensemble pour obtenir la liste des bâtiments de cet ensemble.

haut de page
Histoire du bâtiment  
 

L'épicier Samuel Mathewson fait construire cette maison-magasin en 1841. Mathewson avait acquis en juillet de cette même année la moitié d'un emplacement appartenant à John Mathewson et la moitié d'un « magasin » en pierre donnant sur la rue de Longueuil. La maison-magasin est construite sur une partie du lot apparemment vide, rue McGill; le bâtiment de la rue de Longueuil devient une dépendance. À l'instar de bâtiments semblables, la nouvelle maison-magasin est conçue pour servir à des fins résidentielles et commerciales. Mathewson établit son magasin au rez-de-chaussée et sa résidence au-dessus.

Au décès de Samuel Mathewson en avril 1854, son fils James Adams hérite de la propriété et suit les traces de son père. Jusqu'au tournant du siècle, l'entreprise familiale oeuvrant dans la vente en gros de produits d'épicerie occupe la plus grande partie du bâtiment (magasin) et un des étages sert de logement à des membres de la famille. James Adams Mathewson meurt en 1905. L'immeuble est encore occupé par l'entreprise de la famille, qui concentrera graduellement ses activités dans les entrepôts situés sur la partie arrière de l'emplacement (ceux-ci restent reliés à la partie avant par un petit corps de bâtiment). Le bâtiment accueille également d’autres occupants mais n’est plus utilisé à des fins résidentielles, sauf peut-être pour le gardien du bâtiment. On y trouve notamment des bureaux vers 1910, dont sans doute ceux des Mathewson. Des rénovations sont probablement faites en 1906 ou 1910 en lien avec les travaux réalisés sur les bâtiments de la rue de Longueuil.

La famille Mathewson vend le bâtiment en 1948, qui reste relié à celui donnant sur la rue de Longueuil à l'arrière alors que l'autre est plutôt rattaché à la propriété voisine. À compter des années 1960, son rez-de-chaussée abrite un restaurant. En 1985, un incendie survient dans les cuisines du restaurant, endommageant aussi un magasin de fourrures, les locaux d'un importateur et d'un marchand d'équipement de restauration. Des travaux de rénovation sont réalisés avant la fin de la décennie et un nouveau restaurant est ouvert. Des logements sont alors aménagés dans les bâtiment de la propriété, mais il se peut qu'ils soient tous situés dans celui donnant sur la rue de Longueuil tandis qu'il y aurait des bureaux aux étages de celui-ci.

Des travaux sont réalisés vers 2010. Ceux-ci comprennent notamment la restauration partielle de l'ancienne devanture commerciale du rez-de-chaussée ainsi que le remplacement des fenêtres avec de nouveaux chambranles.

Voir aussi les informations sur le ou les ensembles dont ce bâtiment fait partie.

haut de page
 
 

photographie Denis Tremblay, 1998
 
 
Architecture  
 

Ce bâtiment, situé sur une grande rue commerciale de son époque, fait dès l’origine partie d’un ensemble avec un autre immeuble donnant sur la rue de Longueuil et comprenant une porte cochère (condamnée mais toujours perceptible), qui permettait d'accéder à une ancienne cour. Implanté en bordure de la rue, le bâtiment comprend trois étages incluant le rez-de-chaussée ainsi qu'un étage de comble sous un toit à deux versants − les murs mitoyens coupe-feu ont été modifiés par des constructions voisines plus tardives.

La façade et la toiture dotée de lucarnes offrent un des bons exemples de composition typique des maisons-magasins du Vieux-Montréal, en premier lieu grâce à la devanture commerciale du rez-de-chaussée comprenant une vitrine (anciennement moins large cependant, et dotée de grands carreaux). Les pilastres restaurés et l'entablement qui ornent la façade sont simples, mais dans l'esprit néoclassique de la construction d'origine. Les fenêtres à carreaux récemment mises en place rappellent celles du XIXe siècle, les nouveaux chambranles constituant toutefois un ajout. Les appuis de fenêtre et leurs petits corbeaux semblent d'origine. Le grand appareil régulier de pierre grise de Montréal, à joints maigres, est typique des parements des maisons-magasins de cet époque.

Les caractéristiques précédemment décrites témoignent de la double vocation d'origine de la maison. La présence actuelle d'une seule porte entrée qui donne accès à des locaux distincts à l'intérieur ne correspond pas à l'organisation ancienne de la devanture commerciale révélée par une photographie d'époque. Elle comprenait une entrée à chaque extrémité, l'une ayant pu desservir le magasin et l'autre le logement.

haut de page
Construction initiale  
 
Date de construction :

1841

Propriétaire constructeur :
  • Samuel Mathewson (épicier)
    (propriétaire du 1841-07-20 au 1854-04-11)
    Informations disponibles pour l'année 1849
    Mathewson établit son commerce et sa résidence dans la maison-magasin. Il décède le 11 avril 1854. Par son testament, il laisse la propriété à son fils, James Adams.
Commentaire sur la construction

Samuel Mathewson achète le terrain de John Mathewson le 20 juillet 1841 et fait bâtir la maison-magasin avant le 20 décembre 1841, alors qu'il s'entend avec son voisin concernant un mur mitoyen entre leur propriété. Il est explicitement mentionné dans l'acte du mois de décembre que Mathewson a récemment construit « a three story stone house or building on a certain lot of ground fronting on McGill Street » (notaire I.J. Gibb, 20 juillet et 20 décembre 1841).

haut de page
Fonction(s) d'origine et type particulier  
 
Fonction(s) spécifique(s) :
  • commerce de gros
  • commerce de détail
Fonction(s) générale(s) :
  • commerce
  • habitation
Type particulier de bâtiment :
  • maison-magasin
Commentaire

La fonction résidentielle du bâtiment se maintient jusqu'au début du XXe siècle.

haut de page
Autres travaux – Modifications  
 
Travaux 1 :
    Date des travaux : 2010
    (à un an près)
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Rénovation et restauration partielle de la façade.
    L'usage des étages supérieurs, après comme avant ces travaux, est brouillé par le fait que la propriété comprend aussi un immeuble plus grand donnant sur la rue de Longueuil. Des studios y sont créés vers 1990 et rénovés vers 2010. La présence en 2015 de deux locaux non résidentiels (l'un étant un restaurant qui occupe le rez-de-chaussée) suggère la possibilité de bureaux aux étages supérieurs.
haut de page
Autres propriétaires ou locataires (sélectif)  
 
Propriétaires :
  • James Adams Mathewson (épicier)
    (propriétaire du 1854-04-11 au 1905-04-03)
    Mathewson hérite de la propriété par le testament de son père. Il décède le 3 avril 1905. Ses héritiers conservent l'immeuble jusqu'au 22 septembre 1948.
haut de page
Protections patrimoniales du bâtiment  
 
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial de Montréal (Vieux-Montréal) (déclaré).
    Anciennement un arrondissement historique (1995-04-26) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivante :
  • Situé dans un secteur de valeur patrimoniale exceptionnelle Vieux-Montréal (juridiction municipale)
haut de page
Numéros de référence  
 
Bâtiment :

0039-18-4254-01

Propriété :

0039-18-4254
Fiche 1 de 2 sur cette propriété

haut de page
Pour plus d'informations...  
 

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
 
Vieux-Montréal